CALENDRIER

juin 2017
L M M J V S D
      01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

Partager cet événement

Enregistrer cet événement

Séminaire découverte : Quand l’ingénierie forensique permet de cibler la cause de pertes matérielles et humaines

Date
Vendredi 24 mars 2017
Débute à 15:00

Prix
Entrée libre (gratuit)

Contact
Mariia Kopach
4937
Site Web

Lieu
M-1010
2700, chemin de la Tour
Montréal, QC Canada
H3T 1J4

Site Web | Itinéraire et carte

Catégories

Groupes

Retrouvez également cet événement sur


Consulté 2384 fois
Séminaire découverte : Quand l’ingénierie forensique permet de cibler la cause de pertes matérielles et humaines

Isabelle Murray, ing., P.Eng., M.Sc.A.
Directrice adjointe
CEP Forensique inc.


Anne-Laure Esquirol, ing., M. Sc. A.
Ingénieure forensique
CEP Forensique inc.

Dans le cadre d’événements litigieux impliquant des pertes matérielles ou humaines, les assureurs, les avocats, les industriels ou encore les experts en sinistre doivent avoir recours à des experts forensiques pour établir les causes desdits événements. En effet, tout type d’événement menant à un accident avec blessures corporelles jusqu’à la perte d’un ouvrage repose sur une base technique. Qu’il s’agisse des domaines chimique, mécanique, métallurgique, électrique, civil, matériaux, environnement, reconstitution de collisions et plus encore, les ingénieurs et techniciens de CEP Forensique inc. utilisent la science pour cibler les causes de différents sinistres. Plus précisément, les paramètres scientifiques de base sont appliqués et, grâce à la méthode scientifique, il est possible d’établir les hypothèses menant à l’identification et la reconnaissance des causes de ces événements.

La présentation touchera principalement les domaines du génie des matériaux, du génie chimique, des incendies et explosions ainsi que des blessures corporelles. Plusieurs investigations techniques vous seront exposées : de la découverte de la scène du sinistre, en passant par les prélèvements de pièces à convictions, les analyses microscopiques/chimiques et en terminant pas les conclusions établies.

Vous ne verrez plus les matériaux qui vous entourent du même œil !

Isabelle Murray, ing., P.Eng., M.Sc.A., métallurgiste, est directrice adjointe (Laval) et ingénieure forensique chez CEP Forensique inc. depuis 17 ans. Isabelle obtint son baccalauréat en génie des matériaux à Polytechnique Montréal en 2000. Elle trouva rapidement son créneau et amorça sa carrière au sein d’une entreprise d’ingénierie légale, CEP Forensique. Isabelle œuvra tout d’abord au sein de l’équipe incendie et explosion, où elle réalisa des investigations techniques dans le but d’établir l’origine et la cause de divers accidents et sinistres. Souhaitant parfaire ses connaissances, Isabelle compléta en 2006 sa maîtrise à Polytechnique Montréal en génie des matériaux : Interactions et dégradation des conducteurs électriques en milieu d’incendie. Par la suite, Isabelle prit en main le développement d’un nouveau marché pour CEP et mit sur pied le groupe métallurgie et génie des matériaux. Dans le cadre de ses tâches dans ce groupe, Isabelle réalise de nombreuses études de caractérisation des matériaux (plastique, métaux, composite et céramique), des essais sur divers matériaux et des recherches en laboratoire. En 2011, constamment à la recherche de nouveaux défis, Isabelle entreprit son doctorat en génie minier et des matériaux à l’Université McGill. En janvier 2017, Isabelle est promue au poste de directrice adjointe du bureau de Laval, où elle partage avec le directeur régional la gestion de tous les experts du siège social de l’entreprise.

Anne-Laure Esquirol, ing., M. Sc. A., est ingénieure forensique en chimie et génie des matériaux chez CEP Forensique inc. depuis plus de trois ans. Anne-Laure compléta une technique en génie physique en 2008 à l’Institut Universitaire Technologique Joseph-Fourier à Grenoble en France, à la suite de quoi elle entama un baccalauréat en génie des matériaux à l'Institut des Sciences de l'Ingénieur de Toulon et du Var en France. Assoiffée de connaissances, Anne-Laure décida par la suite de s’établir au Canada, où elle compléta sa maîtrise en génie chimique à Polytechnique Montréal en 2013. Au mois de septembre 2013, une fois sa maîtrise terminée, Anne-Laure se joignit au groupe métallurgie et génie des matériaux chez CEP Forensique. Tout au long de ses études, ces expériences variées lui ont permis d'acquérir des compétences pratiques et théoriques approfondies dans différents domaines liés aux matériaux, et plus particulièrement dans le domaine des polymères et de la chimie des polymères. Ces compétences lui servent particulièrement bien dans le cadre de son travail où elle effectue des investigations sur les sites, réalise des simulations et essais en laboratoire, caractérise macroscopiquement et microscopiquement tout type de matériaux et prépare des rapports d’expertise.

© École Polytechnique de Montréal
Bottin | Plan du site | Recherche | Conditions | Besoin d'aide?